Dernière modification de la page effectuée le 26 11 2017 à 18:12

logo aicmc

Association internationale des collectionneurs de moulins à café

drapeau allemand drapeau anglais drapeau français
drapeau italien drapeau neerlandais drapeau espagnol

De la Caféolette à l'expresso

Avant 1800 et l'invention de la cafetière , le café etait préparé, seulement, de 2 manières différentes :
En infusion: méthode d'extraction des principes actifs et des aromes par dissolution dans un liquide initialement bouillant que l'on laisse refroidir.
En décoction: meme principe mais le liquide est maintenu bouillant ( c'est le café turc ).

1802 :

Le Chimiste français, François Antoine Henri Descroizilles invente la cafetière appelée "Caféolette" comportant 2 récipients superposés séparés par un filtre.
Cette invention se dispute la première place avec celle de Jean Baptiste de Belloy, archeveque de Paris, (sa cafetière est appelée le dubelloire ou la débelloire).
La cafetière est composée de deux récipients empilés, séparés au milieu par un compartiment ou l'on place le café. On verse l'eau bouillante dans la partie supérieure, le café infuse lentement et passe dans le récipient inférieur.
Il ne s'agit donc plus d'infusion mais de lixiviation ou lessivage.
cafetiere cafeolette

1808 :

Création de la cafetière en porcelaine par François Antoine Cadet, qui ne fut détronée qu'à l'arrivée du café soluble.

1818 :

Un allemand, le docteur Romershausen utilise la vapeur pour pousser l'eau au travers de la mouture , c'est le début de la machine expresso.

1818 :

Un Français nommé Laurens aurait inventé une machine à café , également ancetre de l'expresso.

1819 :

L'allemand Friedrich Ferdinand Runge ( à la demande de Goethe) isole pour la première fois de la caféine relativement pure.
Elle est décrite en 1821 par les français Pierre Joseph Pelletier et Pierre Jean Robiquet.

1822

Le Français Louis Bernard Rabaut invente le procédé par percolation.
Ce procédé est un principe d'extraction du café qui repose sur la vapeur, au lieu de laisser couler l'eau on force de la vapeur au travers de la mouture.
C'est l'ancetre de la cafetière italienne, du percolateur et de l'expresso .
Nota :
La machine percolateur permet de faire du café en grande quantité, alors que la machine expresso fonctionnant sur le meme principe est plutot faite pour des petites doses.
percolateur

1825

Invention de la cafetiére à dépression, ( connue de nos jour sous le nom de cafetière Cona) composée de deux globes superposés et fixés à un support, elle fonctionne à pression d'air.
La partie inférieure, la boule, contient l'eau et la partie supérieure, la tulipe, reçoit la mouture.
à l'aide d'un bruleur, l'eau chauffe et s'évapore créant une surpression dans le globe inférieur.
L'eau chaude (85°C) monte à l'étage supérieur par le tube de la tulipe plongé dans la boule et se mélange à la mouture.
à ce moment, on arrete la source de chaleur puis, la pression diminuant, l'eau infusée redescend par dépression dans le récipient inférieur par le tube de la tulipe sur lequel est placé un filtre.
Le brevet est déposé par la Française Jeanne Richard en 1837 en faisant référence aux travaux de l'allemand Loeff.
cafetiere cona

1844

Adrien Emile François Gabet invente la cafetière à siphon balancier qui est une cafetière à dépression composée de deux récipients placés cote à cote, l'une en verre pour le café et l'autre en céramique pour l'eau.
Pour obtenir du café à partir de cette nouvelle cafetière, l'eau était transférée par le canal d'un tube de l'un des récipients vers l'autre pour finalement s'alourdir et déclencher un balancier permettant d'éteindre automatiquement et au moment approprié le bruleur.
cafetiere à balancier

1850

Un ingénieur anglais James Napier fabrique une cafetiére dérivée de celle de Gabet qui se différencie par le systeme pour éteindre la flamme, beaucoup plus sécurisé.

1860

Dans le village de Mazagran, en Algérie, des soldats Français assiégés par des Arabes boivent du café noir chaud ou froid additionné d'eau de vie dans des récipients ayant la forme de verres à pied.
Le nom de Mazagran restera attaché à la boisson et surtout à la forme du récipient.
mazagran

1866

Un américain William Edson améliore le systéme à dépression en construisant une cafetière en un seul tenant, proche des cafetières italiennes.
Elle est composée d'une chambre haute et d'une chambre basse reliées par un tube.
Sous l'effet de la pression, l'eau monte au travers du tube, puis le café infuse et lorsque la pression diminue, retourne dans le fond.
Cette cafetière a l'avantage d'etre peu couteuse et sans risque.

1868

Julius Petsch (Hanovre) et Stephen Buynitzky (Saint-Pétersbourg) déposent un brevet sur une cafetière du meme type qu'Edson à ceci près, que le compartiment supérieur est sur pivot ;
lorsque l'eau rentre dedans, le compartiment bascule à cause de sa forme asymétrique.
La flamme est éteinte et l'eau s'écoule dans le réservoir du bas.
Lorsque l'eau s'est écoulée, le réservoir bascule de nouveau et va actionner un marteau qui frappera une sonnette pour signaler que le café est pret.

1884

Invention de la machine à expresso, brevetée par l'ingénieur turinois Angelo Moriondo.
Perfectionnée par Luigi Bezzera , en 1901, le brevet est racheté ensuite, en 1905, par Desiderio Pavoni, fondateur de l'entreprise "La Pavoni".
Boisson obtenue en faisant traverser la poudre de café tassée par de l'eau très chaude sous pression.
Réservée à ses débuts aux débits de boisson, la machine à expresso est maintenant tombée dans le domaine courant de la vie domestique.
cafetiere  expresso

1890

Le café instantané est inventé par David Strang de Invercargill en Nouvelle-Zélande sous le numéro de brevet 3518.
Il était vendu sous la marque "Strang's Coffee" ( procédé "à air sec").
caf instantan

1895

La cafetière italienne fabriqué par Alfonso Bialetti fait son apparition, dérivé de la cafetière à dépression et du procédé par percolation, elle est fabriqué généralement en aluminium se qui lui permet de fonctionné sur toute source de chaleur.
cafetiere_italienne

1905

Ludwig Roselius (négociant allemand de café, propriétaire des marques de café (Hag et Sanka) met au point un procédé d'extraction de la caféine des grains de café ce qui allait permettre l'apparition du café "décaféiné".
caf sanka

1908

L'allemande Melitta Benz détestant les particules de café dans sa tasse a l'idée de le filtrer à travers une feuille de papier buvard.
Devant l'excellent résultat elle décide de déposer un brevet.
Le filtre papier "Melitta" est né.
filtre melitta

1933

La cafetière à piston est brevetée par l'italien Caliman.
Généralement en verre, cette cafetière porte en son centre un piston dont l'extrémité du bas est munie d'un disque de métal troué servant de filtre.
Après avoir déposé la mouture au fond de la cafetière, on verse l'eau frémissante et on laisse reposer deux minutes, environ.
En exerçant une pression, le filtre s'enfonce jusqu'au bas, séparant le café (liquide) du marc.
cafetiere  piston

1930

l'office brésilien du café cherche à écouler ses stocks de grains de café brut.
Il demande à "NESTLE" de développer des "cubes de café" qui par simple adjonction d'eau chaude devrait permettre d'avoir instantanément un café.
En Suisse, une équipe est créée avec le professeur Paul Dutoit et le chimiste Max Morgenthaler.
Les premiers essais ne sont pas concluants et la direction générale demande de les cesser.
Mais Max Morgenthaler poursuit ses recherches dans sa maison.
Il trouve enfin la formule: le grain est torréfié, moulu et passé dans de grosses cafetières, puis déshydraté.
On ajoute ensuite des hydrates de carbone sans gout pour faciliter le séchage.
De nos jours, un autre procédé est maintenant utilisé "la lyophilisation" mis au point par National Research Corp lors de la seconde guerre mondiale où le café liquide est traité sous vide par congélation puis sublimation (passage de l'état solide à l'état gazeux) ce qui permet de ne garder que la poudre de café..

1938

Après 7 ans de recherche le "NESCAFE" est né, commercialisé par "NESTLE", ce sera de la poudre et non des cubes..

1946

Amélioration de la machine à expresso par Achille Gaggia .

1954

Douwe Egberts lance sur le marché Le "WIGOMAT" c'est la première cafetière électrique La cafetière électrique combine les deux aspects d'infusion et de percolation avec une chambre où l'eau est chauffée par des résistances électriques.
Le café est également maintenu au chaud dans le récipient.
Il peut meme y etre réchauffé.
L'introduction de cette cafetière électrique à filtre déclenche la seconde "révolution" dans le domaine du café au foyer, après celle du café moulu.
cafetiere wigomat

1970

la multinationale suisse "NESTLE" imagine un concept constitué d'un système intégré fermé où l'on introduirait une dosette de café qui produirait l'équivalent d'un expresso.
C'est un simple salarié de Nestlé : Eric Favre qui a l'idée de la capsule.
Ce concept seras commercialisé en 1986 sous le nom de "NESPRESSO".
6 milliards de capsule sont vendues par an ,
toute les minutes 12 300 tasses de café réalisées avec la capsule "NESPRESSO" sont bues, dans le monde..
capsules nespresso



Mentions légales
Site réalisé par les adhérents de l'AICMC - © AICMC 2012 - Tous droits réservés
Toute reproduction est interdite sans l'accord écrit de l' AICMC
L'association ne s'implique absolument pas dans les transactions commerciales des collectionneurs.
Elle ne s'intéresse qu'à la valeur patrimoniale des objets.
F. A. Q.